holidays-portugal.eu
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Português
Google Map

>

Braga

La construction de "Bracara Augusta", siège juridique romain, débuta en 27 avant JC. Sous l’Empire d’Auguste. Il intégra alors les voies de l’Empire qui traversaient la Péninsule Ibérique, communiquant avec Rome, ce qui prouve l’importance de la ville sur ce territoire. En 216, l’Empereur Caracala l’éleva au rang de capitale de la Galice et, le même siècle, le Diocèse de Braga fut créé, sous la juridiction de l’Évêque Paterno.

À la domination romaine succéda l’occupation de la ville par les Suèves, qui l’élirent capitale politique et intellectuelle, par les Visigoths et par les Musulmans, jusqu’à ce que, à la moitié du XIè siècle, elle fût reconquise par les chrétiens et l’archevêché restauré par l’Évêque D. Pedro. Durant la période musulmane, les Évêques résidèrent à Lugo (Espagne). En 1112, avec l’archevêque D. Maurício Burbino, l’histoire ecclésiastique de Braga a pris de la valeur. Après la querelle avec le Siège épiscopal de Compostelle, le Pape Inocêncio III autorisa en 1199 la juridiction de Braga sur Porto, Coimbra et Viseu, ainsi que sur cinq diocèses d’Espagne.

La cathédrale de Braga, la plus ancienne du pays, fut la plus grande référence religieuse du Portugal le long des siècles et le dicton populaire "plus vieux que la cathédrale de Braga", pour faire référence à quelque chose de longue date, édifie sa valeur. Toujours marqués par l’action ecclésiastique, qui se refléta dans l’enrichissement de la ville, il est possible de dire que le XVIè siècle et le XVIIIè siècle furent l’âge d’or de son histoire et de son développement. D’abord du fait de l’archevêque D. Diogo de Sousa, celui qui réédifia Braga, qui à partir de 1505 assuma le gouvernement temporel et spirituel transformant "le village en ville" (selon ses propres termes) et ensuite avec l’initiative des archevêchés D. Rodrigo de Moura Teles et D. José de Bragança qui imposèrent l’exubérant style baroque.

L’industrialisation et l’implantation de l’Université contribuèrent pour beaucoup au développement actuel de la ville qui demeura fidèle à la tradition religieuse séculaire, vécue de nouveau intensément tous les ans lors des Fêtes Solennelle de la Semaine Sainte et lors de la Fête de São João Baptista, en Juin. Ce sont là de bonnes occasions de connaître Braga, en se promenant dans le Centre Historique ou en se rappelant les Chemins de Saint Jacques qui passaient par là.

Aux alentours, nous vous suggérons aussi le Parcours des Sanctuaires Marianos et une visite au singulier Musée des Cordofones.

activités de vacances
  • Monte do Bom Jesus, Braga
    Monte do Bom Jesus, Bragade: Wigulf src: wmf en vertu de: CC BY-SA 3.0

    Vous pouvez atteindre le Sanctuaire de Bon Jésus à pied, en voiture ou prendre le funiculaire, une œuvre remarquable du XIXe siècle. Ce fut le premier à être installé au Portugal, en 1882, toujours en fonctionnement, avec un système d’eau pour gravir un dénivellement de 300 mètres en 3 minutes.

    [Santuário do Bom Jesus do Monte - Braga ]
  • Se Catedral em Braga, Portugal
    Se Catedral em Braga, Portugalde: Jose Goncalvessrc: wmf en vertu de: CC BY-SA 3.0

    The Braga Cathedral, the oldest archdiocese in Portugal, is the most important monument of this city. Indeed, this is its crowing glory. The current building dates to the 12th century and was built on the wishes of Henrique and Teresa, parents of the first king of Portugal Afonso Henriques. Their tombs are to be found inside.

    [Sé de Braga - Catedral de Braga ]

ANZEIGE

Braga

ANZEIGE
autoeurope